Installer des toilettes sèches chez soi

Des toilettes parfaites pour la maison !

Des toilettes sèches à la maison ? Rien de plus simple et logique !

En tant qu’acteur des toilettes sèches depuis 2017, nous avons vu les goûts et les modes de vies des consommateurs changer grandement. Aujourd’hui, beaucoup de particuliers décident de s’engager en faveur de l’écologie et font le choix de la toilette sèche chez eux.

Dans cet article nous nous efforcerons de casser les aprioris liés aux toilettes sèches et de vous convaincre d’en installer chez vous !

Mais pourquoi en installer et qui peut le faire ?

Il faut savoir que l’utilisation de nos toilettes classiques représente un budget. Une chasse d’eau tirée équivaut environ à 6 litres d’eau (potable en France) et représentent environ 40 % de la consommation d’eau d’un ménage en France. Aberrant n’est-ce pas ? 

En plus de faire des économies d’eau potable énorme (et financières du coup), l’installation de toilettes sèches ne représente pas un grand investissement. Comptez environ 1500€TTC pour une toilette sèche d’intérieur de haute qualité. Bien entendu, pour l’installation, pas de raccordement, de terrassement ou de travaux.

Pour les particuliers le décret 2002/120 du 30 janvier 2002 définit les normes en matière d’installations sanitaires. Rassurez-vous cette réglementation n’empêche pas l’installation de toilettes sèches. Si vous souhaitez faire des économies sur votre budget eau tout en préservant l’eau potable c’est tout à fait possible.

Pour ce type d’installation, vous n’avez pas besoin de remplir de déclaration préalable. Cependant, il peut être nécessaire de demander et obtenir un permis de construire si la construction de vos toilettes excède 5 m² de superficie (selon l’article R.421-2 du Code de l’urbanisme).

Quels sont les avantages liés aux toilettes sèches d’intérieur ?

Bien qu’il existe différent type de toilettes sèches, celles à litière bio maitrisé sont surement les plus simples si vous souhaitez passer aux toilettes sèches d’intérieur. Elles sont généralement constituées :

  • d’une structure en bois, avec assise à l’anglaise (abattant) ;
  • d’un compartiment pour les copeaux de bois ;
  • d’un seau pour réceptionner les matières.

Ce système de toilettes, appelé « à litière bio maitrisée », va permettre de réceptionner les fèces et l’urine en même temps. Ce fonctionnement facilite grandement le processus de collecte et de valorisation qui suit.

Si on devait lister les avantages clés de cette toilette, ce seraient surement les suivants :

  • elles sont écologiques en limitant le gaspillage d’eau potable;
  • elles sont faciles à installer et prennent peu de place ;
  • grâce aux propriétés absorbantes des copeaux de bois elles ne dégagent pas d’odeurs (contrairement à la croyance collective) ;
  • elles permettent de transformer les matières en fertilisant grâce au compostage ;
  • si vous êtes situé en zone d’assainissement non collectif, c’est la solution évidente.

Quelles sont les contraintes liées aux toilettes sèches d’intérieur ?

Il y en a finalement peu !

La mise en place de toilettes sèches à la maison peu perturber nos habitudes. Rassurez-vous là aussi, si la transition est faite correctement, ces nouvelles habitudes se prennent très vite.

La principale contrainte rencontrée par les propriétaires de toilettes sèches est la collecte des matières (ou vidange). Un seau d’environ 25 litres doit être vidé toutes les semaines pour une famille de quatre personnes, une fois toutes les deux semaines pour un couple. 

Il est également indispensable de disposer d’une aire de compostage, pour valoriser les matières. Le mieux est qu’elle soit ombragée et dotée de plusieurs bacs à même le sol (pas de sol bétonné) pour faciliter le processus de compostage.

Conseils Bonus

Notre conseil numéro 1 : Si vous voulez casser tous les préjugés sur les toilettes sèches et donner envie à vos amis de s’y mettre également, il suffit de respecter ces 3 règles d’or :

  • nettoyage bien réalisé (comme dans toutes toilettes d’ailleurs) ;
  • vidanges régulières ;
  • copeaux de bois en abondance.

Notre conseil numéro 2 : Obtenez ces copeaux de bois gratuitement auprès d’artisans locaux. En accord avec un menuisier ou une scierie locale par exemple, vous avez la possibilité d’obtenir leurs copeaux de bois (non traités) car ces derniers prennent très rapidement beaucoup de place dans les ateliers.

Notre conseil numéro 3 : Consulter régulièrement la section blog de Sud Toilettes Sèches pour ne rater aucun article et potentiel conseil sur les toilettes sèches en général.

Alors, prêt à se lancer ?

Articles similaires

Découvrez les autres articles de notre blog 👇

Restez informé

Il suffit de nous donner votre mail 😉